Top

LE MARIAGE TUNISIEN

PHOTOGRAPHE DE MARIAGEFashion LE MARIAGE TUNISIEN

LE MARIAGE TUNISIEN

Si la mariée est souvent le centre de l’attention dans les mariages, cela est encore plus vrai dans les mariages tunisiens.

Mariage musulman, le mariage tunisien est aussi un mariage religieux et au préalable, l’époux demande à la famille de la mariée officiellement sa main.

S’ensuit le mariage dit religieux où la sourate « fatiha » est récitée : cette cérémonie religieuse se présente comme des fiançailles et sonne le point de départ des préparatifs du mariage.

Comme pour les marocains, le mariage traditionnel tunisien se déroule durant une semaine.

0325 (Copier)

Si aujourd’hui la cérémonie du mariage est limitée sur deux jours, il est deux traditions qui perdurent : celle dite du « saboun » et celle du « chwar ».

Les deux sont fortement liées : la première, dite « saboun », est celle où la future mariée prépare son trousseau aidée par la gent féminine de sa famille.

Ce trousseau fait partie des préparatifs du mariage et contient divers éléments qui seront utiles à la future mariée (lingerie, diverses tenues vestimentaires, mais aussi éléments de décoration, linge de maison et même vaisselle  pour la future maison de la mariée).

Quelques jours avant le mariage, ce trousseau sera amené au futur domicile des époux et des membres de la famille proche des mariés vont participer à la décoration du domicile mais aussi au rangement : on parle de jour du chwar.

A l’approche du mariage, on retrouve comme chez leurs voisins algériens, la cérémonie du hammam : ce dernier est généralement réservé pour l’occasion et les femmes de la famille de la mariée ainsi que ses amies l’accompagnent à cette occasion ; la future mariée sera chouchoutée et bénéficiera de tous les soins qui permettront de donner à sa peau la douceur d’une peau de bébé (gommage, masques et bien sûr épilation seront effectués à cette occasion).

La veille du jour J, une cérémonie du henné a lieu : les tunisiens considèrent que lorsque le henné est retiré, plus le résultat est foncé, plus le bonheur et la chance seront au rendez-vous pour le nouveau couple (notons que la vraie tradition tunisienne veut que la cérémonie du henné se déroule sur trois jours consécutifs ce qui permet le dernier jour d’obtenir une couleur de henné semblable au noir).

En France, le mariage tunisien étant plus court, la cérémonie du henné a aussi lieu le même jour que celle dite de la « outeya ».

La « outeya » est une fête exclusivement féminine où traditionnellement la mariée porte jusqu’à 4 tenues traditionnelles : d’ailleurs, l’une des robes traditionnelles tunisiennes de mariée porte le nom de robe outia (en référence à cette cérémonie).

Contrairement au mariage marocain ou encore au mariage algérien, c’est lors de cette cérémonie que la mariée défile dans différentes tenues (alors que dans les mariages marocains ou algériens, le défilé en plusieurs tenues a lieu le jour J).

Les invitées et notamment les jeunes filles qui assistent à la cérémonie portent elles aussi une tenue traditionnelle ce soir-là.

Selon la région des mariés, il est parfois de coutume que le marié assiste à la fin de l’outeya : occasion d’offrir des présents à sa femme ; la coutume veut que le marié ne soit pas trop apprêté ce soir-là de manière à ce qu’il soit surprenant le jour J.

Le jour J, justement, a lieu généralement le lendemain : traditionnellement, ce jour-là, la mariée ne porte qu’une tenue, la célèbre kessoua qui se veut de couleur blanche, symbole de la pureté (la kessoua est une tenue qui se compose d’une jupe et d’un bustier).

692 (Copier)

En France, la mariée porte en général au préalable une robe blanche européenne et le marié, un costume : le mariage civil français est l’occasion d’un grand cortège et aussi l’occasion de réaliser de nouvelles photos souvenirs.

La tradition tunisienne qui veut que le nouvel époux offre le bouquet de la mariée est respectée : le bouquet de fleurs offert par le marié le jour J est symbole de fécondité.

L’arrivée des mariés à la salle où se tient la fête du mariage est triomphale et se fait au son de la musique choisie pour l’occasion (orchestre ou DJ) : à cette occasion, le marié porte aussi une tenue traditionnelle, la « jebba » qui est généralement de couleur bleue.

Les mariés s’installent ensuite sur un canapé recouvert traditionnellement de satin blanc et s’ensuit un repas fastueux rassemblant familles et amis ; la soirée se terminera par la dégustation d’une pièce montée.